La terre de diatomées abaisse les concentrations de cholestérol sanguin.

Catégorie :

Dans cette étude, on a étudié l’influence potentielle de la terre de diatomées sur la baisse du cholestérol sanguin.

Pendant 12 semaines, nous avons surveillé les concentrations sériques de lipides chez 19 personnes en bonne santé ayant des antécédents d’hypercholestérolémie modérée (9 femmes, 10 hommes, âgés de 35 à 67 ans). Personnes ayant reçu par voie orale 250 mg de terre de diatomées trois fois par jour pendant une période d’observation de 8 semaines.

Les concentrations sériques de cholestérol, de cholestérol à lipoprotéines de haute densité, de cholestérol à lipoprotéines de basse densité et de triglycérides ont été mesurées avant le début de l’étude, toutes les deux semaines pendant la période d’apport en terre diatomée et quatre semaines après l’arrêt de l’apport.

Comparativement à l’apport initial (285,8 +/- 37,5 mg/dl = 7,40 +/- 0,97 mM), l’apport en terre de diatomées a été associé à une réduction significative du cholestérol sérique à tout moment, atteignant un minimum la semaine 6 (248,1 mg/dl = 6,43 mM, -13,2 % du niveau initial ; p<0,001). Les taux de cholestérol des lipoprotéines de basse densité (semaine 4 : p<0,05) et de triglycérides ont également diminué (semaine 2 : p<0,05, semaine 4 : p<0,01).

Quatre semaines après l’arrêt de la prise de terre de diatomées, le cholestérol sérique, le cholestérol sérique, le cholestérol des lipoprotéines de basse densité et les triglycérides sont restés faibles et l’augmentation du cholestérol des lipoprotéines de haute densité est également devenue significative (p<0.05).

Conclusion

La terre de diatomées, un bioproduit, est capable de réduire le cholestérol sanguin et d’influencer positivement le métabolisme des lipides chez les humains. Des études contrôlées par placebo seront nécessaires pour confirmer nos résultats.

 

Étude de
Wachter H1, Lechleitner M, Artner-Dworzak E, Hausen A, Jarosch E, Widner B, Patsch J, Pfeiffer K, Fuchs D.