Catégorie :,

Vermifuger ses poules est essentiel au regard du risque encouru. Rappelons que la poule est un animal fragile et très sensible aux parasites. Les vers ont un impact sur le système digestif de vos poules, ce qui provoque leur affaiblissement, voire leur mort. S’il existe aujourd’hui des solutions chimiques, mieux vaut prévenir avec des solutions naturelles à l’image de la terre de diatomée.

 

Comment nos poules attrapent-elles des vers ?

Les poules grattent la terre et mangent en permanence. Or, elles défèquent aussi souvent. Dans leurs fientes se trouvent des œufs de vers qui sont extrêmement nombreux et se diffusent sur la terre. C’est donc lorsqu’elles grattent qu’elles vont potentiellement avaler des vers et être contaminées.

Il existe différents types de vers à savoir :

  • les vers plats tels que les ténias ;
  • les vers ronds tels que les ascaris, les hétérakis et les capillaires.
    Il est à noter que plus l’espace de vie de vos poules est réduit, plus le risque est important. Les poules en liberté présentent moins de risque d’être contaminées. Toutefois, le risque n’étant pas nul et les conséquences étant importantes, mieux vaut les vermifuger.

 

Quelles conséquences si une poule attrape des vers ?

Les conséquences peuvent être très graves si vos poules ne sont pas vermifugées. La présence de vers se manifeste de l’une ou plusieurs des manières suivantes :

  • diarrhée (les fientes présentent un aspect jaune et mousseux) ;
  • perte de poids : prenez vos poules dans vos bras pour vous apercevoir plus facilement. En effet, le plumage épais de ces animaux peut masquer la phase d’amaigrissement ;
  • baisse de la ponte : la présence de ver fatigue les poules, or elles ont besoin d’énergie pour pondre ;
  • anémie : vous allez constater que votre poule est beaucoup plus faible.

Le ver se nourrit de ce que la poule mange, c’est pour cela que celle-ci s’affaiblit peu à peu.

 

Peut-on opter pour un traitement préventif ?

Oui, il est possible de vermifuger une poule deux fois par an. Il est en effet préférable de ne pas attendre que les parasites s’installent dans le corps de la poule. De plus, vous pouvez parfaitement passer à côté d’un changement de comportement de votre poule, surtout si elle vit en liberté, auquel cas votre intervention pourrait être trop tardive.

Le traitement préventif doit être proposé à toutes vos poules. Nous vous conseillons également de traiter toutes vos poules, même si une seule d’entre elles présente des symptômes vous laissant imaginer qu‘elle a des vers. En effet, une seule poule pourrait contaminer toute votre basse-cour en raison des nombreuses larves présentes dans ses fientes.

 

Comment vermifuger une poule ?

Deux solutions s’appliquent : le vermifuge chimique et le vermifuge naturel. Le problème du vermifuge chimique est double. D’une part, les poules peuvent développer une sorte d’accoutumance qui va en réduire les effets. D’autre part, avec un vermifuge pour poules chimique, vous ne pouvez consommer les œufs durant plusieurs semaines.

Le vermifuge naturel est ainsi plus conseillé. Vous recherchez un vermifuge efficace et sans danger pour vos poules ? Utilisez la terre de diatomée.

 

Comment bien utiliser la terre de diatomée pour vermifuger vos poules ?

Utilisez une terre de diatomée de qualité alimentaire non calcinée, c’est la terre la plus pure, et c’est surtout celle que vous pouvez faire ingérer sans risque à vos poules. Vous pouvez envisager des cures en intégrant à leur alimentation 2 grammes par poule et par jour. Vous pouvez faire trois cures de 3 semaines par an pour protéger vos gallinacés.

 

Les autres produits naturels pour vermifuger une poule

Au-delà de la terre de diatomée, il est intéressant, en traitement préventif (rien ne prouve l’efficacité de cette méthode en traitement curatif) de proposer à vos poules certains aliments spécifiques. C’est le cas notamment des courges qui contiennent de la cucurbitacine.

N’hésitez pas à donner à vos poules des graines de courge, de citrouille, etc. L’ail aurait également un effet favorable sur les poules dans le cadre d’un traitement contre les vers.