La terre de diatomée, également nommée Kieselguhr*, est un élément naturel. Elle est extraite et commercialisée par Diateor dans des gisements marins en Europe. Il s’agit d’une diatomite amorphe et non calcinée. 20 % de la production mondiale vient d’Europe, il est possible de différencier la terre de diatomée d’Europe de celle d’Inde ou de Chine qui est plus grise et donc, moins pure. La terre de diatomées de Diateor est claire, elle ne subit aucun traitement ni adjonction.

Les caractéristiques de la terre de diatomée

  • Diamètre des particules : 15 – 50 µm
  • Couleur : beige clair
  • Absorption huile % en poids : 160
  • Absorption eau % en poids : 165
  • Humidité (max% H2O) : < 3%

La composition chimique de la terre de diatomée :

  • SiO2 : 90 à 92 %
  • Al2O3 : 6 -8%
  • Fe2O3 : 2 -3%
  • Absence totale de polluants organiques et de métaux lourds
  • N°CAS 61790-53-2
  • Produit 100 % naturel

 

Les utilisations de la terre de diatomée

La terre de diatomée ou Kieselguhr, est reconnue pour sa capacité à répondre à de nombreuses attentes. Ce produit naturel est composé de silice, d’oligo-éléments et de minéraux. La terre de diatomée amorphe peut s’intégrer dans l’alimentation des animaux. Découvrons les utilisations principales de la terre de diatomée.

  • Lutte contre les parasites : la terre de diatomée est utilisée dans les poulaillers pour éliminer les poux rouges. Ces parasites sont un véritable fléau pour les poules. Piquées par les poux rouges, elles sont stressées, anémiées, leur santé est en jeu et la qualité de la ponte également. La terre de diatomées peut être saupoudrée dans le poulailler ou directement, en petites doses, sur les poules. La terre de diatomée s’utilise également dans les maisons pour lutter contre les insectes rampants. Dans les silos, elle vient empêcher la prolifération des charançons du blé ou du maïs et protège ainsi la production des agriculteurs.
  • Réduire les odeurs et l’humidité : la terre de diatomée est également utilisée dans les litières pour capter les odeurs, dans les élevages, etc. Dans les silos, elle absorbe l’humidité et permet ainsi de conserver les grains.
  • Apporter un complément alimentaire : la terre de diatomée est comestible, elle n’est pas dangereuse pour les animaux. Ainsi, il est possible d’en mettre dans l’alimentation des chiens, des poules, des chevaux, etc. Riche en silice, en oligo-éléments et en minéraux, elle permet de lutter contre les parasites internes tels que les vers. Elle a un impact bénéfique sur le transit et lutte contre les carences. De plus, elle renforce les os et offre une meilleure mobilité. En supprimant les vers des animaux, elle limite leur stress et joue positivement sur leur santé.
  • Lutte contre les insectes rampants : dans votre maison et aux abords de celle-ci, les nuisibles sont nombreux. La terre de diatomée peut être saupoudrée le long des portes, des fenêtres, des plinthes, dans les fissures, afin d’éliminer les fourmis, cafards et autres blattes.Protection du jardin : la terre de diatomée est également préconisée dans les jardins. Elle protège les arbres fruitiers des parasites à l’image des pucerons. Elle lutte contre les chenilles et les limaces qui mettent en péril votre potager. Enfin, elle permet d‘amender votre terre pour la rendre plus aérée et plus fertile.

 

Utilisée à la fois par les particuliers et les professionnels, la terre de diatomées est un élément naturel qui permet à la fois de préserver ses animaux et sa production.

*Le silicium dioxide / Kieselguhr est une substance active notifiée à l’annexe II du règlement communautaire n°1451/2007 du 4 décembre 2007