La terre de diatomées contre les escargots ? NON

Catégorie :

Terre de diatomées contre les escargots ?

Application et alternatives.

DIATEOR est aussi connue sous le nom de diatomite, terre siliceuse, terre de diatomées, diatomite, E551,  etc.

1 Qu’est-ce que la terre de diatomées ?
2 Comment utiliser la silice contre les escargots ?
3 Quelles sont les alternatives à la terre de diatomées ?

Qu’est-ce que la terre de diatomées ?

La terre de diatomées est une farine de roche constituée de coquilles de diatomées pétrifiées. Chimiquement, il s’agit de dioxyde de silicium (SiO2).

Le matériau DIATEOR® est très poreux et possède de nombreux coins et bords tranchants et fins.

Un millilitre de terre de diatomées DIATEOR® contient environ un milliard de petits morceaux de coquillages. Ce qui est incroyable.

La terre de diatomées a donc un effet biocide et est donc également utilisée dans la lutte contre les insectes. Par exemple, pour lutter contre les acariens, les blattes ou les fourmis.

Comment utiliser la silice contre les escargots ?

La terre de diatomées est censée protéger les plantes et les lits menacés contre les nudibranches comme une sorte de mur de protection.

Mais après la pluie ou l’humidité, il est nécessaire de renouveler la protection.

Porter des gants, une protection respiratoire et des lunettes de sécurité pour éviter les risques pour la santé.

Parce que la terre de diatomées, inhalée sous forme de poussière, peut conduire à des maladies respiratoires et on dit même qu’elle a un effet cancérigène. En cas de contact avec les yeux, ceux-ci doivent être soigneusement lavés et un médecin doit être consulté.

Des alternatives efficaces à la terre de diatomées

Afin de ne pas mettre les enfants en danger, il est important de garder la terre de diatomées inaccessible en tout temps. De plus, la terre de diatomées ne devrait jamais être jetée dans le réseau d’égouts, mais plutôt dans la cour de recyclage.

La silice est offerte en différentes variantes. La forme cristalline en particulier est dite particulièrement nocive pour la santé. Par conséquent, la forme amorphe seule devra être utilisée.

Acheter 

La silice est un remède approprié contre les acariens et autres animaux nuisibles dans l’élevage.

Mais il est trop cher et peu pratique pour combattre les escargots.

De plus, l’efficacité contre les escargots est discutable.

Malheureusement, l’effet insecticide peut aussi tuer les adversaires des nudibranches.

Par exemple, il tue les coléoptères terrestres, les coléoptères mous, les larves de lucioles et d’autres insectes qui sont des ennemis naturels dans la lutte contre les nudibranches.

DIATEOR® n’est pas non plus adapté aux grandes surfaces.

Un mur de protection en DIATEOR® doit être renouvelé après chaque averse.

Cette méthode est complètement inutilisable pour l’irrigation de surface.

Enfin, il y a des risques pour la santé qui rendent son utilisation plus difficile. Le produit n’est donc pas recommandé dans un ménage avec enfants.

Il existe des méthodes et des possibilités plus sûres et moins chères pour protéger les plantes.

Méthodes et moyens alternatifs pour la protection des escargots`

Quelles sont les alternatives à la terre de diatomées ?

Si le jardinier veut protéger des plantes individuelles, un collier escargot peut être utilisé à la place d’un anneau en DIATEOR®. Il est résistant aux intempéries et inoffensif pour la santé.

Pour les terrains plus grands, les clôtures à escargots sont une alternative efficace pour assurer une protection à long terme.

Les pots de plantes sont protégés, par exemple, par une couche protectrice de vernis transparent sans poison ni appâts à base d‘huiles essentielles.

Ce sont des moyens plus efficaces que la terre de diatomées.